Il m’a éborgné avec sa bite ce con !

0
1057

gros, un sympathique sujet drôlement porno. petite note en passant, pour toi, je me baladais juste à coté de Nîmes, heureux, Il faisait beau, c’était agréable, c’était une chouette après midi de mars. j’avais des vêtements vraiment classe, assez moulant sans pour autant être non plus trop flashy que ça. J’étais tranquille dans un boui-boui au hasard pour boire un mochachino. J’étais en manque de chair fraiche et j’avais grave envie de me faire un plan Q sans plus tarder. J’ai tchaté sur FB pour rien. Ca m’a gonflé. J’ai noté un homme dans la rue. , j’ai utilisé une approche grave bateau pour entrer en contact. le keum était brun, pas trop grand, un grand et beau sourire qui m’a séduit. mais surtout, un froc de costard couleur crème super moulant qui donnait une bonne vue sur la grosse bosse visible entre ses jambes.

En discutant avec lui, j’ai pu connaître son numéro de tel. On est tombé d’accord pour se revoir .

J’étais très content et un plan avec un homme aussi open m’intéressait carrément. Ca m’a grave mit la gaule.

Je l’ai revu à coté du collège Descartes. Je ne vais pas te la raconter le dîner a très vite tourné sur un seul propos : baiser. Direct, je lui ai dit de venir à mon appart. Il n’attendait que ça, il a hoché de la tête sur-le-champ.

J’ai allumé la TV et je me suis mis sur une chaine musicale afin de se sentir vraiment dans l’ambiance, quand on est arrivé dans le salon, Le gars m’a alors chopé cash par les hanches et m’a rouler une pelle. J’avais la barre dure. c’était dingue comme un dingue, le gars a viré mon futal sans ménagement il m’a pris par terre. c’était une sex machine. C’est simple, Il ne débandait pas. je l’ai sucé. Je lui ai patiemment nettoyer la biroute tout en lui caressant les boules

En le travaillant au corps Le gars a finalement par éjaculer dans ma face. Il a émis des râles d’orgasmes, j’étais tellement excité que j’ai joui quasi en simultané.

Comme j’aime le faire, je l’ai pris en photo.
Et la tof

Kiffant ? Alors envoie à tes amis cette histoire de cul